Home

Pour commencer, parlons un peu du monde en général… Mais si, vous allez voir, ça n’est pas aussi rébarbatif que ça en a l’air.

Grands comme vous êtes, vous devez sans doute savoir que le monde qui nous entoure n’existe que par rapport à une description. Le nouveau-né ignore cette description et perçoit certainement le monde sous sa forme fondamentale. Ses parents l’attirent dans le monde qu’ils connaissent en essayant de capter son attention par de grands gestes, des paroles douces et un peu stupides, des odeurs, etc…

Peu à peu, le bambino parvient à assembler les stimuli et à former des pensées : il rentre dans le même monde que ses parents.

Cela prend un moment, mais à force on y arrive, et tous les parents de la terre accomplissent souvent sans s’en douter le tour de force d’inculquer une représentation du monde à leur progéniture.. Ils sont tout content quand en retour le nouveau-né leur fait comprendre que c’est bon, pas la peine de répéter 500 fois « il est pour qui le bon lolo..? pour le kiki…! » pour qu’il sache que ça y est, il va enfin bouffer.

Bon, le problème de cette description, c’est qu’elle est forcément en retard sur le monde. Un exemple :  il n’aurait pas été possible de décrire le système d’écho-location des chauves-souris avant l’invention du radar. Il existe donc certainement une foule de choses et de phénomènes inexpliqués, qui semblent inexplicables seulement à cause de notre ignorance.

Un monde linéaire….

Ce qui est affreux, c’est notre incapacité à nous oublier.. Nous naissons, nous grandissons et nous mourons, c’est un fait indéniable. Cela nous donne une vision linéaire que nous appliquons au monde en général. De cette évidence naissent des foules de fadaises que nous retrouverons partout, et principalement dans la rubrique Science.

Pourtant, rien n’indique que cette linéarité soit réelle. C’est plutôt une pensée qu’autre chose en fait : le passé n’existe plus, le futur n’existe pas encore, et n’existera jamais même, tout ce à quoi nous avons accès est le moment présent, hic et nunc, ici et maintenant.

De la même manière, un gentil petit mexicain parlait souvent du « monde ».  Quand son interlocuteur lui demandât ce qu’il entendait par là, il répondît : « mais simplement le monde, là où je pose mes pieds.. »  ça me troue le cul cette réponse, d’une apparente simplicité. Mais c’est vrai que le monde qui existe devant nous, que nous pouvons percevoir est le seul monde réel pour nous. Même si on se doute que le reste existe quand même, ce n’est qu’une certitude virtuelle.

… et superficiel !

Pas si étonnant qu’on soit tellement superficiels. Après tout, nous vivons sur la peau de notre planète : nous nous nourrissons grâce à seulement quelques dizaines de centimètres de terre fertile, et s’il est vrai qu’un désir sauvage pousse certains humains à grimper les plus hautes montagnes ou à explorer les grottes les plus souterraines, ça ne change rien : nous sommes condamnés à la superficialité.

Par ailleurs, s’il est simple de choisir entre une pensée profonde et une autre superficielle, il devient plus compliqué de le faire entre une pensée profonde, mais étroite, et une autre superficielle mais large…  c’est le charme de la 3D appliquée à notre cervelle. Bon, la 3D c’est un concept incomplet. Pour qu’une image ou un film soient en 3D, il faudrait… que le temps s’arrête de passer, ce qui semble incongru.

Car depuis Einstein, et même bien avant lui, le temps passe sans arrêt, et toute chose en ce beau monde vit en 4 dimensions : 3 d’espace et 1 de temps.

L’histoire…

Heureusement, il y a… l’Histoire..! La grande, avec un H majuscule, celle qu’il faut bien connaître, pour éviter de répéter les erreurs du passé…

Quelle chance incroyable, et surtout quel dommage que ça ne marche mais alors pas du tout..! Sinon depuis longtemps les guerres n’existeraient plus, ni les crises, il n’y aurait plus de frontières tracées au crayon sur des cartes par des militaires moustachus, totalement inconscients de la folie que ça représente de découper arbitrairement un continent en ignorant ses frontières naturelles, bref, le monde serait chiant comme c’est pas permis… ^^

On continuera certainement longtemps à seriner nos bambins avec la guerre de 100 ans et toutes ses consœurs, et plus tard, quand ils auront grandi, ils apprendront que la plupart de ce qu’on leur a apprit était bidon, et s’ils arrivent à en tirer une leçon, tant mieux.

Il faudra qu’ils comprennent d’eux-mêmes que tout ça n’est qu’un récit, une histoire donc, racontée à une certaine sauce, arrangée, détournée, et que si bien sûr ça peut aider à comprendre certaines choses, ça ne servira jamais à éviter de reproduire les mêmes erreurs, sans cesse, infiniment….

C’est affreux, tout le monde a raison..!

Oui, c’est affreux mais c’est vrai..! D’ailleurs mon bon professeur de philo d’il y a longtemps, Mr Lemoine, qui avait un don pour résumer chaque chose disait ceci à propos de la folie : « un fou, c’est quelqu’un qui a tout perdu sauf sa raison.. »

En effet, il n’y a rien de plus implacable que le raisonnement logique du plus tordu des psycho..! quoique l’on puisse lui soumettre, il le ramènera à travers le filtre de sa raison pour qu’il colle avec sa folie justement…

Alors ça s’applique à tous, puisque nous sommes tous plus ou moins psycho, moi le premier sans aucun doute 🙂 Et du coup, du plus grand des penseurs au plus fada des ignares de la terre, tout le monde a raison, même si c’est à son insu parfois.

Il m’arrive souvent de me marrer tout seul en entendant des absurdités qui, passées dans mon propre filtre prennent un sens, et souvent je me dis « tiens, lui aussi il a raison, même si on serait incapables de se mettre d’accord sur pourquoi il a raison.. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :